samedi 13 avril 2024

Conte17 membres de l’Amicale à l’INRS en ce 4 mars 2024 autour de notre historien de la Lorraine, Daniel BONTEMPS, pour assister à sa causerie mensuelle ; tous attentifs et très curieux de découvrir ce qu’il avait à nous apprendre sur notre patrimoine régional dans ce cadre des contes et légendes.

Les théories émises au XIXème siècle par des historiens allemands ou anglais se fondent sur une origine asiatique de cette transmission orale accompagnant les invasions qui essaimaient en Europe occidentale. D’autres sources voudraient que ces traditions nous viennent de l’Inde. Il semble aujourd’hui que les spécialistes s’accordent sur des origines multiples ...

Les contes sont avant tout des œuvres imaginaires qui font appel au merveilleux, aux croyances ancestrales, au combat du bien contre le mal.
Les légendes possèdent souvent un fond de vérité historique ou géographique. Quant aux fiauves, mot lorrain probablement issu de fable, elles sont une manière de plaisanter de façon satirique ou malicieuse sur le caractère de ceux qui en sont la cible. Les thèmes sont variés allant des forces surnaturelles à la sorcellerie en passant par les nuées aux formes inquiétantes, les manifestations des saints ou du diable ...

Ces petites historiettes sont racontées par les anciens à la belle saison au couarail, réunion entre familles voisines à l’extérieur. L’hiver venu, on se rassemble à l’abri pour la veillée au coin du feu. Pendant que les femmes font des travaux d’aiguille ou écossent les légumes pour l’hiver, on causait des menus faits du jour, les hommes se reposaient de leur longue journée de labeur en fumant la pipe et l’un faisait des plaisanteries dont les enfants s’amusaient.

La transmission orale favorisait les déformations et chacun, pourvu d’imagination, pouvait apporter sa propre version selon ses envies. Les colporteurs transportaient ces histoires de village en village, créant dans l’un, une légende sur les habitants du précédent. Ainsi les célèbres "Contes de Fraimbois" publiés par Athanase GRANDJACQUOT ne sont que des fiauves donnant l’occasion aux villageois des alentours de se moquer des Fraimboisiens et des Fraimboisiennes. <https://fr.wikipedia.org/wiki/Fraimbois>.
À noter qu’il existe à Fraimbois une rue curieusement nommée Rue Le Bon-Temps. 

La prochaine causerie "Les Carolingiens" aura lieu le 8 ou le 15 avril 2024 (à définir).
Inscriptions obligatoires par mail auprès du bureau de l’Amicale.

Conte2