samedi 13 juillet 2024

jptoaminJean Paul Toamain est mort le 8 mars 2016.

Lui qui avait un sens de l'humour très développé, aurait peut être trouvé le moyen de plaisanter sur la journée des droits de la femme : " je me suis fait remarquer ce jour là ! ".

Il est mort comme il l'aurait souhaité – en tout cas, ça soulage un peu notre peine de le supposer – sur ses skis, dans les Alpes.

Jean Paul (Polo pour ses collègues et amis) était quelqu'un de bien.

Calme - en apparence - pondéré, curieux (dans tous les sens du terme), consciencieux, peu bavard (parfois, pas assez) et ayant un humour qui nécessitait, de temps en temps, une traduction !

Il était très attentif aux autres et c'était un collègue que l'on n'aurait pas échangé pour tout l'or du monde. Le département Epidémiologie vient de perdre un de ses piliers fondateurs.

C'était aussi, un sportif acharné : ski sur piste, hors piste ; randonnées de jour comme de nuit ; cyclisme ; tennis.

Les sports cérébraux ne l'effrayaient pas non plus : mots croisés, bridge avec Odile.

Sans parler de sa générosité comme bénévole aux Restos du cœur …

Quelqu'un de bien on vous dit.

L'amicale des anciens de l'INRS présente ses sincères condoléances à Odile, ses enfants et petits enfants ainsi qu' à toute sa famille.

Les obsèques de Jean-Paul auront lieu samedi 12 mars 2016. 
La cérémonie religieuse se tiendra à 10 h à l’église de Neuves-Maisons. 
Pour ceux qui le souhaitent, Jean-Paul est visible dans les salles funéraires Guidon, 36 rue Roger Salengro à Neuves-Maisons.
 
avisjeanpaul