lundi 4 mars 2024
Mylette et Pierre DANIERE se sont installés en Alsace
Pierre Danière a présidé la dernière assemblée générale de l'Association de quartier Champ-le-Boeuf avec une émotion particulière. En effet, avec son départ pour Alsace, l'association qu'il a pilotée avec son équipe de bénévoles depuis plus de 30 ans, a finalement été dissoute. La municipalité avait organisé un pot de départ. « On ne quitte pas le navire comme ça après plus de trente ans de bénévolat au sein de cette association qui me tenait à cœur. Ces trente années sont aussi l’histoire locale d'un groupe de dirigeants sur qui nous pouvions compter car une tradition amicale s'était développée sans qu'aucun conflit ne vienne perturber cette belle aventure. » Pour lui, tout a débuté très simplement : « J'assistais à une assemblée générale et le bureau m'a sollicité suite à une de mes remarques sur les comptes. J'ai été élu au CA puis vice-président avant de prendre la succession de Patrick Laugel, présidence que j'ai exercée pendant 27 ans. » Si l’AQCLB disparaît, les activités perdurent : « Si nous n'avions pas anticipé depuis plusieurs années, l'AQCLB aurait pu disparaître sans que ces activités ne soient reprises comme c'est le cas heureusement avec la MJC de Maxéville. J'aurais souhaité que Laxou s'associe davantage au projet. Depuis quelques années, devant l'impossibilité de renouveler le bureau, la fatigue s'était installée. Nous n'avions plus la pêche des années 80/90. Il devenait de plus en plus difficile de fonctionner avec des bénévoles comme nous l'avons fait pendant longtemps. De par sa taille, l'AQCLB était une structure atypique. Nous étions devenus une référence car l'association fonctionnait avec peu de subventions directes, 6.400 € sur un budget de 80.000 €. » Difficile d’inscrire le mot fin après une aussi belle aventure.


La dernière assemblée générale de l'AQCLB s'est tenue au CILM. Pour les raisons déjà évoquées toutes les activités de l'association du quartier Champ-le-Bœuf ont été transférées dans le giron de la MJC de Maxéville. Un moindre mal pour les habitants adhérents qui vont pouvoir continuer à pratiquer leurs activités de la même manière malgré la dissolution. Car, pour l'heure, la MJC de Maxéville a tout fait pour ne rien changer (même les tarifs n'ont pas bougé ! ). Si les deux municipalités (Laxou-Maxéville) n'ont pu tomber d'accord sur un mode de fonctionnement partagé lorsque le problème de l'AQCLB fut soulevé, la ville de Maxéville a tôt fait de trouver une solution en permettant l'intégration de l'association dans la MJC.
Ce ne fut pas une mince affaire car l'AQCLB n'était pas une petite association. 38 années de présence sur le quartier. Ce chiffre explique toute la confiance que lui accordaient les Maxévillois. L'AQCLB comptait près de 600 adhérents et son fonctionnement atypique entièrement porté par le bénévolat était un exemple. Cette année, l'association proposait 80 heures d'activités par semaine animées par plus de 20 intervenants ! Elle participait à la vie de son quartier et des deux communes limitrophes. Mais comme toutes les bonnes choses ont une fin, Pierre Danière obligé de s'expatrier pour des raisons professionnelles a tiré sa révérence. Il a remercié tous ceux qui ont participé avec lui à cette belle aventure sans oublier les municipalités. A ce titre Henri Bégorre a signalé qu'il était prêt à rouvrir la discussion avec Laxou pour les associer davantage. Pierre Danière a été fêté et pour son pot de départ il a reçu un cadeau de la municipalité.
(Est républicain du 30 Octobre et  27  Novembre 2011)