00001ToulC’est à 10 heures précises que les 30 participants à cette journée « Touloise » sont accueillis par Monsieur Claude Hanrion, Maire de Rosières en Haye et guide pour cette visite de la centrale solaire installée sur l’ancienne base aérienne 136.

Avant d’aborder le thème principal de cette visite, il nous rappelle l’historique de cette base aérienne.

Un aérodrome est opérationnel à l'emplacement de la future BA136, sur la commune de Saizerais, dès la Première Guerre Mondiale

À partir du 9 décembre 1944, la 9th Air Force installe ses avions sur ce qui deviendra plusieurs années après Toul-Rosières Air Base.

Toul Air Base est rendue aux autorités françaises le 8 mai 1945.

En 1951, la menace soviétique augmentant en Europe, l'OTAN décide la construction de nombreuses bases aériennes modernes en Allemagne et en France. Le terrain de Toul-Rosières est choisi pour la construction d'une base pour l'USAFE (United States Air Force), notamment en raison de la longue histoire américaine en ce lieu.

Le 7 mars 1966, Charles de Gaulle annonce le retrait de la France du Commandement intégré de l'OTAN et exige le départ de toutes les forces armées étrangères du territoire français.

Le 17 avril 1967 un premier échelon précurseur quitte la base de Bremgarten en Allemagne pour s'installer à Toul-Rosières.  Le 15 septembre 1967, le Colonel Chenet prend le commandement de Toul-Rosières.

Cette base est très active pendant la guerre du golfe avec ses jaguars, seul appareil du moment capable d’emporter l’armement guidé laser. La base est alors à son zénith.

Elle est totalement désactivée en août 2004 et reconvertie en centrale solaire photovoltaïque par EDF énergies nouvelles.

Après ce rappel historique nous nous dirigeons vers la maison de l’énergie solaire photovoltaïque.00006Toul

Ce bâtiment sphérique évoque un soleil levant sur une étendue bleue. Il est conçu pour accueillir le public à travers de nombreuses expositions et projections, il offre dans sa partie supérieure une vue dégagée sur la centrale solaire.

00024ToulNous apprenons que :

EDF-EN a investi 430 millions d'euros pour la construire, à partir de juin 2011, par tranches de 12 MW, elle a été mise en service progressivement depuis mai 2012. Et elle compte environ 1,5 million de panneaux photovoltaïques représentant environ 120 ha, pour une emprise au sol de 367 ha sur les 520 ha de la base.

Avant de quitter ce lieu bref nous passons par le hangar qui abrite un des derniers jaguars et l’histoire de la 11° escadre de chasse.  

                                            Les participants :

groupe1024       

 

 00033Toul

Il est midi passé ; après avoir remercié Monsieur Claude Hanrion pour la clarté de ses exposés, départ vers Toul et la Brasserie K qui nous attend pour le déjeuner.

Nous ne sommes plus que 27.

A 15 heures nous avons rendez-vous avec un guide de l’office de tourisme de la ville de Toul pour découvrir la cathédrale Saint Etienne et ses environs.

00039ToulLa cathédrale Saint-Étienne de Toul est un édifice de style gothique remarquable par sa façade occidentale, chef-d'œuvre du gothique flamboyant, et par son cloître gothique, le deuxième plus grand de ce style en France, et deux chapelles Renaissance.

La cathédrale fut probablement construite à l'emplacement d'un temple romain vraisemblablement détruit lors du passage des Huns. Réédifiée à plusieurs périodes, l'édifice actuel, contemporain de la cathédrale de Reims, est la sixième cathédrale édifiée à Toul.

À la suite de l'incendie de juin 1940, la cathédrale est dépourvue de sa charpente pendant plusieurs années et fut donc à la merci des intempéries. La cathédrale de Toul appartient à la commune qui assume la lourde charge de restaurer l'édifice.

C'est seulement à partir de 1981 que les toitures sont reconstruites en reprenant la géométrie d'avant 1940 (couverture en ardoises sur une haute charpente métallique). Cette restauration des parties extérieures de la cathédrale à l'exception de la façade occidentale s'achève en 1995.

Suivent ensuite successivement la restauration partielle de la façade occidentale avec ses deux tours (2003), les travées de la nef principale y compris la polychromie de la nef principale et des clefs de voute (2004-2005), ainsi que la riche polychromie du chœur et du transept (2006-2008), les toitures du cloître (2009-2010) recouvert partiellement depuis 60 ans par un toit provisoire en tôle ondulée, et la chapelle des Évêques (2017-202?). Les bas-côtés attendent encore une future restauration qui sera consécutive à la restauration des toitures des collatéraux.

00053ToulPassage par le cloitre.

La construction du cloître a commencé vers 1240, d'abord par la galerie Est, dans un style gothique rayonnant, aux grandes baies ouvertes et très simples. L'évacuation de l'eau par les gargouilles s'effectue via des chéneaux, une avancée technologique très moderne pour l'époque et étudiée par Viollet-le-Duc. L'intégralité du cloître a été terminée avant la fin du 13°siècle.

Au 19°siècle, la salle du chapitre a été aménagée dans la galerie Nord du cloître, contre la nef de la cathédrale, et fermée par une vaste verrière gothique rayonnante donnant dans le jardin. Il est considéré comme le deuxième plus grand cloître gothique de France, avec 65 mètres pour la galerie Est qui compte dix travées, de l’entrée extérieure du cloître jusqu'au portail communiquant avec l'intérieur de la cathédrale, avec 40 mètres pour la galerie Sud qui est percée de six baies, avec 52 mètres pour la galerie Ouest qui compte huit travées. Les cloîtres gothiques sont en général plus petits que les cloîtres romans, mais il pourrait s'agir ici d'un cas d'adaptation avec harmonie d'une élévation gothique innovante sur un plan de tradition romane. Ce cloître a été construit à la taille d'un des évêchés les plus grands de tout l'Occident chrétien, pendant tout le Moyen Âge, et à la taille d'un chapitre cathédral en conséquence.

Pour terminer cette journée, balade dans les environs de la cathédrale pour en découvrir les particularités.

Et voila !!! Il est 17heures 30, la pluie arrive, le vent souffle, il fait froid, le groupe se sépare après cette journée très instructive.

(Larges extraits empruntés à différents sites internet)

 

Pour accéder aux autres photos et vidéos : connectez vous avec votre "Identifiant/Mot de passe" sur la gauche de l’écran et allez dans le menu "Association/photos/vidéo"

N'oubliez pas de consulter souvent la rubrique "Nos prochains rendez vous"